Propositions du Tourisme Social et Solidaire pour le secteur des voyages

Pour le Tourisme Social et Solidaire, le secteur des voyages et des séjours à l'étranger, représente un total de 2 millions de nuitées en 2018, pour un chiffre d'affaires de 371 millions d'euros. Il est possible d'estimer une chute de chiffre d'affaires à hauteur de 80% au regard de la crise sanitaire actuelle. L'incertitude de la reprise du trafic aérien, les modalités de réouverture des frontières, la capacité des pays à accueillir des voyageurs étrangers impliquent une inquiétude croissante des opérateurs. Si le redécollage vient à être possible cet été, y-aura-t-il des voyageurs ?

La crise actuelle tend à contracter l'économie touristique dans la durée. En effet, au-delà de la période de confinement, cette crise sanitaire majeure entraînera des changements dans les attentes et demandes des voyageurs, qui impacteront la reprise des activités et le contenu des activités elles-mêmes. Compte tenu de ces constatations, un ensemble de mesures est formulé par les professionnels du secteur, afin d'atténuer les effets immédiats de la crise, encourager et favoriser le report des voyages, pour envisager une reprise post-crise dans les meilleures conditions.

Dans cette note complémentaire, retrouvez les propositions du Tourisme Social et Solidaire pour le secteur Voyages et Séjours. 

A télécharger: 

S'impliquer dans l'UNAT