Plan Tourisme : réaction de l'UNAT

par MarineVlody
0 commentaire

Dans le cadre du Comité Interministériel du Tourisme présidé par le Premier ministre, un « plan tourisme » a été annoncé. Il contient des mesures économiques d’ampleur pour soutenir les acteurs touristiques dans leur diversité et partout sur le territoire. 

Les opérateurs du tourisme et des vacances restent aujourd’hui dans l’incertitude quant aux conditions sanitaires et aux dates de reprise des activités, sans lesquelles il est impossible de mettre en place un offre adaptée et circonstanciée.

Dans le contexte sanitaire, économique et social actuel, « le droit aux vacances pour tous » doit rester un « objectif national » tel que l’indique la loi de 1998 de lutte contre les exclusions. Nous regrettons donc vivement que le Premier ministre, contrairement aux engagements du Gouvernement, repousse une nouvelle fois les annonces pour soutenir le départ en vacances des Français, alors même qu’un rapport parlementaire spécifique avait été demandé pour préparer cette échéance annoncée de longue date. 

Toutefois, nous prenons acte que des annonces spécifiques sont à venir prochainement.

Pour rappel, un Français sur trois ne part pas en vacances chaque année, et ce chiffre devrait être en hausse cette année. Cette donnée devrait donc conduire le gouvernement à se saisir du sujet, ce qui n’est malheureusement pas le cas à stade. 

Les acteurs du Tourisme Social et Solidaire, réunis au sein de l’Union Nationale des Associations de Tourisme (UNAT) avaient formulé des propositions fortes à la fois pour préserver une offre de qualité accessible au plus grand nombre et soutenir le départ en vacances. 

  • Chèque-Vacances exceptionnel et ciblé pour les publics fragilisés par la crise, et harmonisation des critères pour permettre à plus de Français d’y accéder ;
  • Création d’un « Pass Colo » pour soutenir le départ des enfants en colonies de vacances et relance des classes de découverte ;
  • Maintien à l’identique des dotations versées par les employeurs au CSE/CE 
  • Amplification du dispositif « Séniors en Vacances » porté par l’ANCV
  • Soutien massif au départ en vacances des personnes en situation de handicap

Toutefois, le renforcement et de la réorientation du Fonds Tourisme Social Investissement qui figurent dans le plan et sera fortement augmenté et accessibles aux structures de toutes tailles est une bonne nouvelle pour les opérateurs du secteur, acteurs non-lucratifs durement touchés par la crise. 

 

S'impliquer dans l'UNAT