L'hyper-fréquentation des lieux touristiques, dans la ligne de mire du parlement !

Le 21 novembre 2019, en première lecture, le Sénat a adopté à l’unanimité des mesures pour lutter contre l’hyper-fréquentation des espaces protégés.

Cette loi a pour objectif de prévenir les dommages sur l’environnement que représente les affluences records au sein des espaces protégé, que ce soit pour leurs caractéristiques écologiques ou culturelles patrimoniales.

Les maires auraient alors le droit de réguler la fréquentation d’un espace protégé dès lors qu’elle représente un risque pour l’environnement ou pour le caractère même du site.

En séance publique, les sénateurs ont ajouté dans la proposition de loi, une disposition visant à interdire et à sanctionner l'atterrissage et la dépose de passagers par des aéronefs à des fins de loisir dans les zones de montagne.

Une nouvelle proposition de disposition pour la préservation des territoires qui invite à la réflexion et qui encourage une mobilité douce. Au sein du réseau, c’est une thématique portée notamment par l’UNAT Loire-Atlantique, qui a été récompensé le 15 novembre dernier dans le cadre d’un appel à projet « Inventons le tourisme durable » du département. Les hébergements du réseau Group’AVélo ont été salué pour la mise en place du projet « Roulez Jeunesse ». Bravo, et une belle continuation !

https://youtu.be/vi9MI26BuKc

Group’AVélo

S'impliquer dans l'UNAT