Le Slowtourisme un modèle alternatif qui prend de l'ampleur !

par MarineVlody
0 commentaire

Le Slow Tourisme, qu’est-ce que c’est ?

Ce « tourisme lent » nous invite à prendre le temps, le temps de savourer pleinement la beauté des paysages traversés, comme la qualité des produits locaux et à apprécier la déconnexion. C’est un mode de voyage doux et respectueux des territoires visités qui s’impose comme une alternative de choix au tourisme de masse.

Si ce dernier invite chacun à voyager toujours plus vite, toujours plus loin, le Slow Tourisme en prend le contre-pied.

En effet, le Slow Tourisme défend une mobilité douce, qui est donc plus lente et moins polluante. C’est un voyage où la lenteur est à l’honneur, elle est envisagée comme un moyen d’apprécier les lieux visités, et toutes les étapes du voyage. Il s’agit donc de prendre le temps de la découverte pour mieux s’imprégner des paysages et populations locales.

Le Slow Tourisme, un succès grandissant.

Le Slow Tourisme s’impose de plus en plus dans la course effrénée de nos vies quotidiennes, et devient doucement une catégorie de voyage comme les autres.

C’est ainsi que le 20 juin dernier à Samatan dans le Gers, la Direction Générale des Entreprises (DGE) a organisé la toute première journée du Slow Tourisme.

Une journée pour aborder des points tel que : la mobilité douce, les voyages responsables, la redynamisation des territoires et la rencontre avec les habitants. Pour la DGE, la France est riche d’un patrimoine naturel et bénéficie d’une forte notoriété dans le paysage touristique. Le slow tourisme propose une offre vertueuse, capable de répondre à des enjeux économiques. C’est pourquoi la DGE ambitionne de faire de la France une destination phare du slow tourisme.

Le Gers est une destination de slow tourisme déjà reconnue, c’est donc naturellement que le territoire fut désigné comme terre d’accueil de cette journée, en présence de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères.

Chaque année, les Français affirment leur attachement au territoire français au travers du choix de leur lieu de vacances. 

Depuis de nombreuses années, le secteur du Tourisme Social et Solidaire, développe les valeurs portées par le Slow Tourisme tout en affirmant que le départ en vacances du plus grand nombre est primordial pour une société en bonne santé.

 

S'impliquer dans l'UNAT