A Grasse, vacances familiales à tout petit prix du 18 au 25 avril 2015

par a.wittersheim@u...
0 commentaire
A Grasse, vacances familiales à tout petit prix du 18 au 25 avril 2015

« Avant dans ma tête, les vacances, c’était impossible »

128 personnes issues de milieux défavorisés ont participé à un séjour à Grasse du 18 au 25 avril 2015 au Village de AEC Vacances.

Le réseau Vacances Combattre l’exclusion, après Nouan le Fuzelier en 2011, Gruissan en 2013 a initié pour la 3e fois un séjour avec un partenaire de l’UNAT.

Le séjour : De vraies vacances comme tout le monde pour des familles, des individuels, inscrits, comme les autres vacanciers, aux animations et activités prévues dès le samedi, lors de la réunion d’informations.

Une véritable mixité sociale dans un village de vacances du tourisme social et familial doté de prestations et d’un environnement de grande qualité, pour des primo vacanciers venus des quatre coins du pays.

Des moments de bonheur et de découvertes simples mais riches, qu’une journaliste de libération a retranscrits dans un reportage  paru le 13 Mai (en double page centrale ).

Lors de la journée du réseau le 22, lors des ateliers et des tables rondes, Mathilde Frénois correspondante de libération à Nice, a saisi des moments privilégiés pendant lesquels des parents, des adolescents témoignent au-delà des joies du quotidien , des effets des vacances sur l’intégration, sur le moral , la capacité à se projeter après, comme Marthe 101 ans «  quand je reviendrai je serai peut-être moins vieille ».

Ces vacances, une réussite pour tous, ont été rendus possibles :

Grâce à une préparation minutieuse du Comité de pilotage du Réseau, intégrant lors de la dernière réunion AEC,

Grâce à la qualité des installations et au professionnalisme des équipes,

Grâce au financement : les « petits prix » d’AEC sur de la pension complète, le financement exceptionnel de l’ANCV ( 65 % du prix du séjour ), mais aussi des transports BSV à 30 Euros, une participation de Destination Partage ( 4500 Euros pour des sorties, visites, autocars ), et une contribution des familles ( 25  % ).

Les premiers enseignements :

Le partenariat Réseau / membres de l’UNAT, riche de complémentarité  et de sens, avec un accompagnement et des prestations de qualité, garants d’une véritable mixité.

La préparation en amont a permis une écoute mutuelle des accompagnants (dans leur diversité…) et de l’opérateur sur leur fonctionnement et  attentes.

Le mot de conclusion à François Soulage qui soulignait l’authenticité et la spontanéité des témoignages «  in vivo » de ces primo vacanciers ;

«  Je suis convaincu que les vacances jouent un rôle de cohésion sociale, elles ne sont pas une utopie mais une nécessité pour que nous appartenions tous à la même société »

 

PS : Il faut noter également qu’une opération du même type a été accueilli du 20 au 27 / 04 aux Carroz d’Araches par Serge Magna (Membre du Comité de Pilotage du Réseau), pour accueillir un groupe de familles de La Confédération Syndicale des Familles de Romainville, ce séjour de 50 personnes environ dont les caractéristiques sont les mêmes que celle évoquées plus haut est une réussite pour les familles et Ternélia les Grands Massifs.

 

Retrouvez l'article de Libération et les partenaires du Réseau Vacances familiales Combattre l'exclusion ICI ou en cliquant sur l'image.

Grasse, vacances familiales à petit prix en avril 2015

S'impliquer dans l'UNAT