Classes de découvertes : l’UNAT demande qu’une règle nationale claire soit définie et rappelle que les avoirs doivent être acceptés

par MarineVlody
0 commentaire

Les classes de découvertes et les voyages scolaires sont des temps éducatifs essentiels pour les enfants, véritables passerelles vers les autres temps et lieux d’éducation. Ce sont également des activités importantes pour les hébergeurs, centres et villages vacances, qui leur permettent de rester ouverts plus longtemps, participant ainsi activement à la vie des territoires. 

Or, il y a aujourd’hui un véritable danger à les voir disparaître si rien ne bouge. 

En effet, dans de nombreux territoires, les séjours sont annulés ou interdits sans aucune concertation par les services de l’État pour la fin de l’année 2020 et le début de l’année 2021.

C’est pourquoi, l’UNAT a sollicité le Ministre Jean-Michel BLANQUER dès le mois de juillet, puis la Secrétaire d’Etat Sarah EL HAIRY à la fin du mois d’août pour demander qu’une règle nationale claire soit définie par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse.

Par ailleurs, nous avons demandé à ce qu’il soit rappelé aux établissements scolaires que les avoirs émis pour les séjours annulés soient acceptés, sans demande de remboursement aux organisateurs, tout en remboursant néanmoins les familles comme cela avait été indiqué au printemps dernier.

 

S'impliquer dans l'UNAT